Skip to main content
  

 

Trento, Monte Bondone, Valle dei Laghi

Destinée historiquement à être charnière entre le monde germanique et le latin, la ville de Trento apparait au centre de la vaste Valle de l’Adige et aux pieds du Monte Bondone. Durant des siècles, la ville a été protagoniste d’importants événements historiques, dont le plus réputé est le Concile de Trento. Pendant ces années, la ville devient capitale européenne avec cours et délégations permanentes de toute la Chrétienneté, ce qui a laissé des traces profondes sur l’architecture et le tissu urbain. Pourtant, les origines du chef-lieu apparaissent à l’époque romaine ; l’empereur Claudio aimait définir Trento « splendidum municipium ». De cette période historique, la ville garde encore de très beaux témoignages sous le propre sous-sol.

Les témoignages du passé se mêlent à une forte vocation à l’innovation sur l’architecture comme sur la recherche scientifique. Aujourd’hui, chef-lieu administratif, siège d’universités et instituts de recherche, riche en institutions culturelles et spectacles, Trento est une ville dynamique avec d’élégants magasins, restaurants et locaux présents sur un centre historique de la Renaissance. Le niveau de vie a rejoint des niveaux très élevés. Le centre historique se présente come un élégant salon où, tout au long des rues pavées d’un porphyre rose, se succèdent les palais nobiliaires, les façades décorées de fresques et les portiques. Au centre il y a la place Duomo où, entre le Palais Pretorio et l’imposante cathédrale gothique-romaine se présente l’élégante fontaine de Neptune. Dominant l’horizon se trouvent les montagnes, entre lesquels on peut remarquer le Monte Bondone. Cependant, à Trento se dessine également un paysage citadin grâce à ses splendides monuments entre lesquels ressort le château du Buonconsiglio. Il s’agit donc, d’une ville encadrée par les montagnes : le Monte Bondone, le Calisio, la Marzola, la Vigolana et à l’horizont la Paganella préludant le massif du Brenta. Plus de cinquante sentiers de succèdent sur le cimes plus voisines, partant de la ville et passant à travers les collines où les zones urbanisées se mêlent aux vignobles et aux potagers.

Au centre de la vallée, coule la rivière Adige : au long de son parcours vers le sud, la rivière est accompagnée par une panoramique piste cyclable.

A quinze minutes en voiture, s’ouvre la Valle dei Laghi (vallée des lacs), où l’eau domine le paysage avec les lacs de Terlago, Laghi di Lamar, Santa Massenza, Toblino, Cavedine et Lagolo. Sur cette zone où sont présents les petits bourgs de Vezzano, Lasino, Calavino et Padergnone, se trouve un paysage particulier où se mêlent végétation méditerranéenne et alpine, et vivent ensemble oliviers, hêtres, et conifères comme les lauriers et les mousses. Il s’agit d’un spectacle de douceur composé de petits reliefs, de zones de fruits et vignes, bois, petits lacs et, toujours à l’horizon les profils dolomitiques du Brenta. Sur ce paysage de collines nuancées selon les saisons, se présentent de romantiques châteaux, comme par exemple celui des Madruzzo, seigneurs de la zone et prince-évêques ou celui de Toblino que semblerait jaillir de l’eau.

Les denses versants occidentaux du Monte Bondone dominent la vallée et laissent entrevoir à presque mile mètres d’altitude le lac de Lagolo.

Si un des versants du Monte Bondone est escarpé et présente 2.090 mètres depuis son sommet Pallon parfait pour les descentes avec les skis en hiver, l’autre versant descend beaucoup plus doucement jusque la vallée, formant d’abord le splendide plateau des Viote à environ 1.500 mètres d’altitude. Ici, entre les lacs et les bois de conifères, il y a de la place pour le bariolé Giardino Botanico Alpino caractérisé par la présence de plus de mile variétés de plantes e fleures de toute l’Europe. Dominant le plateau, se trouvent : Monte Cornetto (m. 2180). Doss d’Abramo (m. 2140) et Cima Verde (m. 2102) et constituent une zone naturelle protégée nommée « Tre Cime » (trois sommets). Sur la façade orientale se trouvent le lac de Cei et quelques zones humides formant des biotopes protégés. A environ 800 mètres, se trouve le village de Garniga Terme submergé complètement dans la nature, village que présente le seul centre thermale en Italie spécialisé en fitobalneothérapie. L’herbe et les fleures (entre le espèces plus significatives on trouve : la gentiane, l’arnica, le millepertuis, le thym, le pissenlit…) provenant des près du Monte Bondone est récoltée et transportée dans la vallée avant la dessiccation.

Des lieux où la vie s’écoule à mesure d’homme, des bijoux à découvrir loin du tourisme de masse.